Foire aux questions

Psychologue et psychiatre sont deux professionels de la santé mentale. Les conditions d’accès et d’utilisation de ces titres sont étroitement encadrées par la loi.

Le psychiatre est un médecin qui a franchi toutes les étapes du cursus des études de médecine : 6 années d’études communes à tous les médecins et 4 années de spécialisation en psychiatrie. Le psychiatre a pour premier objectif d’établir un diagnostic, puis de préconiser un traitement et des actes de prévention adaptés.

Le psychologue est un professionnel du fonctionnement psychologique, du comportement humain, de la personnalité, et des relations interpersonnelles qui a suivi une formation universitaire de 5 années minimum en psychologie. Le premier cycle (Licence de Psychologie) dure 3 ans : les connaissances acquises concernent la psychologie, la biologie, la physiologie, la méthodologie scientifique et les statistiques. Le second cycle (Master de Psychologie) dure 2 années supplémentaires. Les connaissances acquises durant le premier cycle sont prolongées et renforcées. Ces deux années permettent de spécialiser en fonction des tranches d’âge, et/ou d’un champ d’activité. L’obtention du titre de psychologue est conditionnée à la réalisation d’un mémoire de recherche et d’un stage professionnalisant d’une durée de 500 heures minimum.

La formation du psychologue et du psychiatre ne sont pas les mêmes : le psychiatre est un médecin qui a fait une spécialité en psychiatrie, alors que le psychologue a fait des études de psychologie. Ces deux professions différentes sont complémentaires.

L’usage du titre de psychothérapeute est réglementé depuis 2010. Ce titre est délivré par l’Agence Régionale de Santé (ARS). Désormais, le psychothérapeute est un professionnel titulaire d’un diplôme de niveau doctorat donnant le droit d’exercer la médecine en France, ou d’un diplôme de niveau master mention psychologie. De plus, le professionnel doit avoir validé une formation théorique en psychopathologie clinique de 400 heures minimum, et un stage pratique professionnel d’une durée minimale de 500 heures dans des services agréés. Autrement dit aujourd’hui pour être psychothérapeute deux conditions doivent être remplies : la première condition est d’être médecin ou psychologue ; la seconde condition est d’avoir validé une formation théorique et un stage professionnalisant. Tous les psychologues ne sont pas psychothérapeutes, tous les médecins non plus. Le titre de psychothérapeute désigne une

spécialisation de la part du professionnel (médecin ou psychologue) dans la pratique de la psychothérapie. La pratique de la psychothérapie fait référence à l’accompagnement d’un patient souffrant de problèmes psychologiques.

Il s’agit d’un professionnel de santé formé à la prise en charge individuel de patient rencontrant une souffrance psychique. Le terme de prise en charge individuel est à entendre du sens de la singularité, de l’écoute de l’histoire individuelle de chaque patient. Pour étayer ces propos, partons d’un exemple concret : la gestion des émotions. D’un côté le psychologue – psychothérapeute (ou psychologue clinicien) va aborder cette question en fonction de l’histoire personnelle de son patient et tenter d’identifier quels sont les éléments de l’histoire du sujet qui l’amène à réagir d’une certaine manière face à une situation donnée. D’un autre côté un psychologue formé à une autre branche de la psychologie (exemple le psychologue social), va s’intéresser au groupe : en s’appuyant sur l’observation d’un groupe d’individu il identifier les comportements d’une communauté face à une situation donnée. Généralement le psychologue social est en mesure de détecter ce dont le groupe (en entreprise par exemple) a besoin et d’établir des objectifs pour résoudre les besoins qu’il a identifié.

Le psychologue – psychothérapeute ne travaille pas avec un groupe d’individu mais avec un patient, ou un patient et sa famille, dans l’objectif d’apporter des solutions (non médicamenteuses) adaptées à la problématique de celui-ci. Pour cela il bénéficie d’une formation théorique en psychopathologie clinique (étude des troubles psychiques), et d’une formation pratique au sein de services agrées.